Dakar - son paradis

 

Photo de la pirogue de France

L' Afrique, Dakar, N'Gor : Des mots qui frappent, qui sonnent, dans son corps et dans sa tête, des images qui s'entêtent...

Pour France, le Sénégal, ce pays de " terre d'accueil ", l'aide à se ressourcer. Elle connaît ce continent depuis des années, mais s'y est véritablement liée avec Michel, en découvrant, par des voyages, la force de ces paysages et de ce peuple .

 

 

 

En 1986, " Action Ecole " lui a permis d' aider à sa manière les africains en leur offrant les moyens de survivre à la pauvreté et à la famine; c'est en se rendant souvent au Sénégal qu'elle a rencontré une jeune maman tellement dans la misère qu'elle voulait lui donner son bébé.

Cette aventure bouleversante pour France donna naissance à l'histoire de la chanson  " Babacar ", qui retrace les émotions survenues durant ce tête-à-tête et ce besoin viscéral pour Babou de se rendre utile comme elle le peut à ce peuple si riche de sentiments et de beauté .

 

Tombée littéralement amoureuse de cette terre, elle à décidé en 1990 de racheter une maison sur l'île de N'Gor, près de Dakar, et de lui donner une âme de sorte qu'elle puisse venir s'isoler, méditer et se reposer.

  

Avant

 

Après

En Février 1994, France offre au peuple Sénégalais, un ultime concert très différent de ses concerts donnés en France .

C'est à Dakar qu'elle puise suffisamment de force pour se sentir mieux, grâce aux paysages, aux parfums, aux musiques, à l'extrême ouverture d'esprit de ses habitants et à leur amour .

En Afrique, France se sent libérée et retrouve ainsi le goût de vivre, malgré tout.

Ma Vie à Dakar .

J'aime bien Issa parce qu'il est différent. C'est un artiste vivant. C'est une mémoire vivante. C'est une bibliothèque. Il n'a rien. C'est quelqu'un qui n'a rien mais qui a tout en lui. Il est beau. J'aime son visage.

                                    (. entretien avec son ami Issa)

« Moi je pense qu'on ne peut pas vivre sans amitié. J'sais pas ce que t'en penses. Tu vois ici, si je connaissais personne, je ne viendrais pas, je crois parce c'est trop difficile d'être dans un endroit sans ami.  Parce que l'amitié c'est de l'amour et qu'on en a tous besoin »